Site de la Troupe 42e Paris

Qu'est-ce que la seconde classe ?

« On n'est pas pleinement Scout tant que l'on est pas au moins de Seconde Classe »
(Père Jacques Sevin)

     La seconde classe sanctionne la progression d'un scout au sein de la plus petite structure de la Troupe : la patrouille.
Avoir sa seconde classe signifie que le scout est un véritable « pilier de patrouille », c'est-à-dire un élément tellement essentiel de sa patrouille que celle-ci ne peut que difficilement fonctionner sans lui. La prise de conscience de cet état de fait doit permettre au scout de se responsabiliser davantage. Il est doté d'une réelle autonomie personnelle. Un scout de seconde classe doit par exemple être capable de prendre en charge la patrouille en l'absence du CP.


La signification des attributs de la seconde classe

     Un scout de seconde classe est reconnaissable à l'insigne vert cousu sur l'épaule gauche de sa chemise, en bas des flots de patrouille.
Dans la tradition chrétienne, le vert est le symbole de l'Espérance. Par ailleurs, on peut lire sur cet insigne la devise des secondes classe « Être prêt ».


Obtenir sa seconde classe

      A l'instar des autres étapes de la progression scoute, l'obtention de la seconde classe est subordonnée à la validation des désormais fameuses « épreuves » de progression, qui se décomposent toujours selon le même schéma : Raid / esprit / technique.
      Les aspirants seconde classe effectuent un raid en binôme, d'une durée qui varie généralement entre 36 et 48 heures.
Comme dans tous les raids de progression, des réflexions sont proposées aux scouts (ainsi que des croquis à effectuer) et ceux-ci sont débattus par la suite en Cour d'Honneur.
      C'est traditionnellement le CP de l'aspirant seconde classe qui a le dernier mot pour décider si oui ou non son patrouillard fait preuve du bon état d'esprit requis pour lui remettre sa « Seconde ». Qui d'autre en effet que le CP est mieux placer pour déterminer cet aspect là ?
      Enfin, l'aspirant doit réaliser deux épreuves techniques, prises en accord avec son CP ; l'une doit être une production collective réalisée avec les autres aspirants seconde classe ; l'autre doit être une réalisation technique (personnelle cette fois-ci) spécifique qui doit être visible sur les installations de patrouille.