Site de la Troupe 42e Paris

Qu'est-ce que l'Aspirance ?


      L'Aspirance est la première étape de la progression scoute. Bien qu'elle ne soit pas très valorisée dans la plupart des troupes, il s'agit d'une phase capitale !
En effet, l'Aspirance fait entrer le scout dans une phase d'observation et de réflexions pour une durée de trois à six mois. À l'issue de cette période, le scout devra prendre une décision qui influera sur le reste de sa vie : décider de rester à la Troupe et de prononcer sa Promesse... ou de partir et d'arrêter là l'aventure scoute.



Obtenir son Aspirance

      L'Aspirance n'est pas remise automatiquement, contrairement à ce qui pourrait se dire ou se faire. Depuis quelques temps déjà, la Troupe 42 a mis en place une batterie « d'épreuves » visant à aider le scout à se situer au sein de l'unité et à faire un premier point sur les compétences acquises au cours de ses premiers mois à la Troupe.

     Trois volets composent la progression de l'Aspirance : le premier faisant appel à des compétences techniques, le second à une réflexion spirituelle et le troisième à une certaine implication dans la vie de la Troupe.
     Pour valider son Aspirance, le scout doit tout d'abord fabriquer lui-même sa bague de foulard – symbole de l'Aspirance. Il s'agit ici de faire en sorte que le scout s'implique concrètement, matériellement, dans sa progression. Sa bague de foulard ne le quittera plus, elle l'accompagnera tout au long de sa vie scoute.
     Le second volet concerne l'aspect « spi » de la progression. Ainsi, le scout doit avoir effectué un Raid aspirance et celui-ci doit avoir été validé par les chefs.
De plus, l'aspirant doit avoir rencontré au moins une fois l’aumônier de Troupe. Pourquoi si tôt ? Quel est le sens de cette démarche qui, bien souvent, est perçue - à tort - comme une corvée pour les scouts ? Les scouts unitaires de France s'identifient clairement comme un mouvement chrétien catholique. La religion occupe donc une place de premier plan dans la progression ; c'est pourquoi il est inconcevable qu'un scout – quelle que soit l'étape de sa progression – n'entretienne pas un dialogue régulier avec son aumônier.
     Enfin le scout, avant même d'avoir été promu aspirant, doit choisir une personne de la Troupe qui aura vocation à être son parrain de Promesse. L'objectif ici est de donner au scout un autre interlocuteur que ses chefs ou son aumônier pour parler de sa progression.